Lorsqu’écrire devient une souffrance pour un élève

 

Illetrisme

Lorsque la production écrite n’est pas une partie de plaisir mais devient une souffrance …

L’association de ces deux termes « souffrance » et « écriture » pourra peut-être vous sembler saugrenue, pour moi elle l’était en tous les cas. Mais tout au long de ma carrière d’enseignante, j’ai rencontré de nombreux élèves pour lesquels l’écriture était vécue comme une souffrance. Au début lorsque j’étais enseignante, je pensais que la volonté de ne pas écrire était juste liée à de la fainéantise après analyse je sais que cette inertie face à l’écrit cache une réalité beaucoup plus difficile à admettre: illetrisme.
.

Quel constat?

L’écrit est peu investi car il n’est tout simplement pas maîtrisé du tout et qu’il renvoie systématiquement à une situation d’échec. En effet par le passé, il a souvent été déprécié ou associé à une évaluation négative. Les élèves dans cette situation refusent d’écrire et utilisent plusieurs stratagèmes :

  • l’inertie : ne rien faire, oublier de rendre un écrit et ce de manière répétée
  • l’insolence et l’opposition ouverte devant la proposition d’activité écrite
  • l’attitude d’évitement en allant à l’infirmerie par exemple
  • la phobie face à l’écrit: situation d’angoisse, agressivité etc.

Derrière ces attitudes, ces postures d’élèves, je sais maintenant que peut se cacher une réelle souffrance liée à son incapacité à écrire. L’un des premiers signes est une faiblesse de l’oral avec un répertoire de mots faible.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pourquoi ce site enseignant ?

startup-photos-medium (1) startup-photos-medium

Passionnnée par les métiers de l’enseignement, j’ai envie de partager le contenu de mes cours avec d’autres enseignants. Ce métier est pour moi une réelle passion. Même s’il est fatiguant d’enseigner à un public pas toujours réceptif; c’est avec un réel enthousisame que je m’élance pour transmettre, conseiller, guider, rassurer mais aussi reprendre, rétablir des limites.

Je me souviens de mes débuts et de la difficulté à construire des séances et des activités efficaces pour mes élèves.  Quels documents réunir? Quelle activité proposer? Combien de temps cette séance et/ou séquence va-t-elle durer?

L’idée de ce site a germé aussi au fil du temps, devant un double constat:

  • le temps passé à préparer des séquences
  • le sentiment de « solitude » face à nos pratiques

C’est pour cette raison que je me suis lancée, avec cette envie de partager et aussi d’échanger des activités élèves, et du contenu pratique directement utilisable en classe.

Ce site se propose de venir en aide aux:

  • jeunes enseignants
  • enseignants en panne d’idées
  • enseignants qui ont besoin de ressources

Toutes les séances proposées ont été testées en situation réelle auprès des élèves. Elles vous permettront – je l’espère – de gagner du temps et de diversifier vos pratiques.

 

Je vous laisse à présent naviguer dans le menu:

 

pen-idea-bulb-paper-medium

 

Je vous souhaite une bonne visite sur le Blog lettre-histoire en espérant que ma vision d’enseignant pourra vous servir.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !